Skip to content

Les 40 ans qui ont changé la planète évangélique

© Alliance Presse
En 1974, un grand congrès réunissait 2700 évangéliques à Lausanne et accouchait de la fameuse «Déclaration de Lausanne». Quarante ans plus tard, ce texte continue d’influencer la planète évangélique. Du 5 au 9 mai, des délégués du monde entier ont célébré l’événement en Suisse et ont réfléchi aux défis missionnaires actuels. Retrouvez sur ce site les autres articles de notre dossier consacré aux 40 ans de la Déclaration de Lausanne.
Christian Willi

«Les évangéliques n’arrivent à bien s’entendre qu’avec un objectif d’évangélisation»: pour le théologien baptiste français Henri Blocher, c’est là tout le mérite de Billy Graham et John Stott, les deux artisans principaux du Congrès de Lausanne de 1974 (photo: L’évêque anglican Jack Dain et Billy Graham signant la Déclaration de Lausanne). Le quarantième anniversaire de ce dernier, ainsi que de la Déclaration qui en est ressortie, a été célébré, de façon symbolique, à l’Institut biblique et missionnaire Emmaüs du 5 au 9 mai.
Jamais avant 1974 les évangéliques n’avaient été représentés de façon aussi transversale lors d’un même rassemblement. En effet, les 2700 participants, de presque toutes les sensibilités évangéliques, avaient afflué de plus de 150 pays. Mais ce congrès allait aussi sortir les évangéliques de l’ombre en leur donnant, pour la première fois de l’histoire, une visibilité commune et planétaire.
Quarante ans près son adoption, la Déclaration de Lausanne fait encore autorité au sein du mouvement évangélique. Pour Hanspeter Nüesch, ancien directeur de Campus pour Christ Suisse, «cette Déclaration nous a permis à maintes reprises de démarrer des projets avec d’autres organisations, sans passer par l’étape délicate et à l’issue incertaine de la déclinaison des convictions en présence. En nous reconnaissant dans ce texte de référence, nous disposions d’une base d’accord suffisante».
La Déclaration sert aussi de référence à l’interne, pour les missions, les organisations para-ecclésiastiques et même certaines unions d’Eglises: confession de foi, document de référence pour décliner l’identité, la stratégie ou pour engager des collaborateurs. «Le bienfait principal est d’avoir pu unir un très grand nombre d’évangéliques dans la fermeté, sans raidissement ni crispation», commente Henri Blocher, qui a participé à la relecture du texte avant son adoption.

Dossier: Mouvement de Lausanne
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Témoigner en paroles et en actes

Oser témoigner de l’amour de Jésus tout en revêtant l’uniforme d’infirmier et de pompier, telle est la vision d’APPS: quand les mains se mettent au service du cœur. Notre mission divine est encore actuelle

Notre mission divine est encore actuelle

Sur le champ missionnaire, la proclamation de l’Evangile a tendance à s’effacer derrière l’urgence humanitaire; une question d’ordre originel? Parti pris. Notre mission divine est encore actuelle

Quelle formation pour quel genre de mission?

Chaque mission a sa propre vocation et ses besoins spécifiques. Avant de partir sur le terrain, une formation adéquate est requise. Mais comment bien s’équiper avant le départ? Les profils types évoluent constamment. Tour d’horizon.…

Publicité