Skip to content

En vérité je vous le dis

La chronique mensuelle d'Hugues Not, qui jette un regard doux-amer sur le protestantisme et la société.
Hugues Not

L’Union chrétienne d’évangélisation a proposé une Journée de la Vérité, à l’instar de celle de la Femme, de la Lèpre ou de la Solidarité. 24h durant lesquelles on ne dirait que la vérité! Allant jusqu’au bout du courage nécessaire, refusant les trucages, les masques et les hypocrisies, que donnerait in fine une telle journée? Peut-être encore plus de désordres, tant nous sommes habitués aux mensonges. Peut-être serions-nous réduits à une telle souffrance que nous réclamerions en hâte des lendemains de tromperies et de falsifications. Or, ne sommes-nous pas lassés jusqu’à l’écœurement des mensonges qui surgissent de tous côtés? Même les politiques se vautrent dans des fourberies et des tartuferies de mauvais garnements. Cependant, on nous ment sur tous les plans: les vraies ressources naturelles, les composants alimentaires, le réchauffement, les épidémies africaines, les échanges commerciaux, le patrimoine de nos gouvernants. On nous ballote d’affaire en affaire, et avant même que l’indignation retombe après une révélation, une autre surgit suite à une indiscrétion. Mensonge sur mensonge, tout est mensonge et poursuite de menterie.
Le mensonge, pour le chrétien, n’est rien d’autre que l’ennemi direct de la Vérité. Le père du mensonge, c’est le diable. Et c’est un mensonge, parfois même de théologiens, de prétendre que le diable n’existe pas. L’apôtre Paul insiste: «Nous n’avons pas de puissance contre la vérité; nous n’en avons que pour elle». Forts de cette puissance, nous devons prendre conscience que l’offensive du mensonge, dans tous les domaines, n’est qu’une attaque orchestrée d’en bas. Mais si le monde est si menteur, il est un lieu à préserver dans l’Eglise. Car le mensonge s’inscrit réellement en contre-vérité. Chaque mensonge est une complaisance qui honore le trompeur, une fissure dans l’unité qui réjouit le diviseur. Ce n’est donc pas une Journée de la Vérité qu’il faudrait instituer, mais une année, une vie entière. Car un jour, ce sera celui de la victoire de la Vérité.

Hugues Not

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui – mai 2014

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Une femme tend la main à un sans abri dans la rue

«J’ai été haï avant vous»

Edito. Les évangéliques ont été accusés de «séparatisme», au même titre que les islamistes par plusieurs responsables politiques français ces dernières semaines. Séparatistes? Un terme un peu fourre-tout parfois synonyme d’indépendantisme.

Publicité