Skip to content

Sommes-nous tous Lausannois?

© Alliance Presse
Le Mouvement de Lausanne va fêter les quarante ans de la Déclaration de Lausanne en Suisse. Son président explique le formidable héritage légué en 1974.
Christian Willi

La Déclaration de Lausanne représente pour les protestants évangéliques du monde entier une sorte de «Constitution». En 1974, l’évangéliste américain Billy Graham et le théologien anglican britannique John Stott ont mis d’accord des évangéliques des quatre coins de la planète sur les éléments fondateurs de leur foi et de leur présence à la société. Quarante ans après, la Déclaration de Lausanne est sans doute -Bible exceptée- le document le plus influent des évangéliques. Maintes Eglises et missions l’ont adoptée.
Pour Ram Gidoomal, président du Mouvement de Lausanne depuis 2011 (photo), «ce succès s’explique par la largeur du processus de consultation». Il rappelle en effet que «des évangéliques du monde entier étaient représentés au Congrès de Lausanne. Ils ont suivi les deux ténors évangéliques de l’époque, qui combinaient deux priorités évangéliques : la fidélité à la Bible et l’annonce de l’Evangile». Ce congrès a eu un impact inédit sur l’unité évangélique, analyse Ram Gidoomal. «Un réseau de vérité et de confiance était né.»

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité