Skip to content

Ils m’inspirent

Notre édito du mois de mai.
Christian Willi

Je suis régulièrement impressionné par des femmes et des hommes que la foi pousse à faire des choix radicaux! Lors du deuxième forum des décideurs chrétiens fin mars à Berne, plusieurs entrepreneurs ont témoigné de l’influence de leurs convictions chrétiennes sur leur entreprise.
Les couteaux suisses de Victorinox sont vendus dans le monde entier. L’entreprise pèse plus de 500 millions de francs suisses de chiffre d’affaires par an. Mais je vous mets au défi de reconnaître le patron de cette entreprise internationale dans la rue. Pas bling-bling pour deux sous, Carl Elsener raconte l’histoire de son entreprise avec un grand respect pour ses prédécesseurs et les valeurs qui ont imprégné sa famille catholique pratiquante. Son grand-père a évité la faillite grâce à la solidarité de ses proches et à l’abandon de créances des fournisseurs; lorsque son entreprise s’est développée, il a choisi de rembourser jusqu’au dernier centime ce qu’il leur avait fait perdre. Carl Elsener explique que son entreprise a racheté son distributeur américain, qui privilégiait de façon démesurée le rendement immédiat. Le patron est discret, modeste, mais avec une ligne claire, lisible par les collaborateurs et les partenaires en affaires. Comme d’autres entrepreneurs, il a choisi de mettre en cohérence le management d’entreprise avec sa foi et ses valeurs. Et tant pis si le succès économique immédiat en pâtit.
Dans un tout autre domaine, des hommes et des femmes s’illustrent par leur contribution à la réconciliation. Le message de l’Evangile change des vies. Il nous pousse à ne pas nous conformer au siècle présent, mais à être transformés par le renouvellement de l’intelligence, écrivait l’apôtre Paul (Rom. 12, 2). Dans une société de slogans, où chacun cherche la plus forte caisse de résonance possible pour faire progresser ses idées, certains sortent du lot en cherchant le bien du prochain plutôt que leur propre intérêt.
Ces individus qui passent «de la Parole aux actes» m’inspirent. Plus que la multiplication des slogans et des paroles qui sonnent creux. Et vous?

Christian Willi

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui – mai 2014

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Une femme tend la main à un sans abri dans la rue

«J’ai été haï avant vous»

Edito. Les évangéliques ont été accusés de «séparatisme», au même titre que les islamistes par plusieurs responsables politiques français ces dernières semaines. Séparatistes? Un terme un peu fourre-tout parfois synonyme d’indépendantisme.

Publicité