Skip to content

«Se marier, c’est un pas de foi»

© Alliance Presse
En cette période de Saint-Valentin, nous vous proposons un témoignage un peu particulier, celui de Manu et Solenn, qui se sont mariés fort jeunes...
Jonathan Hanley

Solenn l’affirme avec une touche de fierté: «Manu est mon premier chéri». Ils se sont mariés en novembre, en se promettant fidélité et amour, mais aussi respect, écoute et tendresse. Leurs promesses ont été entendues par de nombreuses personnes dans une petite église bretonne. Avant le grand jour, ils se sont fréquentés pendant plus de trois ans. Mais au fil des mois, beaucoup de gens se sont étonnés que Manu et Solenn n’aient pas attendu plus longtemps avant de se marier.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité