Skip to content

L’islamisation de l’Afrique inquiète

© Alliance Presse
Une conférence de Portes Ouvertes a mis le doigt sur une réalité qui préoccupe les chrétiens: l'islamisation de l'Afrique.
Christian Willi

L’islam et le christianisme se livrent un bras de fer pour la conquête religieuse de l’Afrique. Les nombreux participants à la journée de Portes Ouvertes du 20 septembre à Yverdon en ont pris la mesure, grâce aux témoins venus du Mali et de Libye et aux connaisseurs du continent que sont Claire Lacroix (Portes Ouvertes France), et le journaliste de la BBC Illia Djadi.
«Il existe une stratégie dont les bases ont été définies dans la Déclaration d’Abuja, adoptée par la Conférence islamiste africaine en 1989», a expliqué Claire Lacroix. Au-delà de la progression religieuse, les islamistes veulent conquérir le pouvoir politique, économique et des terres, a complété Illia Djadi: «Depuis 1990, les mosquées ont poussé comme des champignons. Les islamistes radicaux imposent un islam importé et soutenu financièrement par les Etats arabes. Les habitudes vestimentaires ont changé, avec l’apparition du voile, du port des barbes. Une culture étrangère à l’islam tolérant d’Afrique». Ce nouvel islam conteste le droit aux chrétiens de vivre en paix à côté des musulmans. Claire Lacroix a expliqué que des villages chrétiens ont été rasés, par exemple au Nigéria, les chrétiens refusant de quitter leur terre natale.
Et la démocratisation des Etats africains a favorisé l’éclosion de mouvements islamistes qui, au nom d’une majorité musulmane démographique, ont exigé avec succès, comme en Ouganda, l’introduction de la charia.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité