Skip to content

«Cherchons à rejoindre l’autre»

© Alliance Presse
Philippe Gueneley, évêque de Langres, co-préside le dialogue évangéliques-catholiques au nom de la Conférence des Evêques de France. Il dresse un état des lieux des relations entre les deux confessions. Découvrez sur ce site les autres articles de notre dossier consacré au printemps des relations entre catholiques et évangéliques.
Christian Willi

Les évangéliques étaient inquiets que le nouveau pape vienne d’Amérique du Sud, où règnent des tensions entre catholiques et évangéliques. Aujourd’hui, ils disent que jamais un pape n’a été aussi proche des évangéliques. Son élection confirme-t-elle un rapprochement sans précédent des deux confessions?
Le pape François s’inscrit dans la dynamique de ses prédécesseurs. On ne peut pas dire que Jean-Paul II ou Benoît XVI aient été indifférents aux communautés et Eglises évangéliques. Ce qui distingue peut-être François, c’est qu’il a côtoyé les évangéliques à Buenos Aires. Les échos que nous avons de ces relations sont positifs. L’esprit évangélique de ce pape ne peut que permettre de rejoindre la vie évangélique, l’annonce de l’Evangile chère aux évangéliques. Je trouve cela de bon augure.

Dossier: Catholiques
Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Accompagner son enfant qui se dit transgenre

La dysphorie du genre, est-ce juste un passage de l’adolescence ou une crise plus profonde? Dans les deux cas, douceur et bienveillance restent de mise pour les parents comme pour les chrétiens au sens large.…

Publicité