Skip to content

Il y a 1700 ans, l’Eglise criait victoire

© Alliance Presse
L'Edit de Milan, oeuvre de l'empereur romain Constantin au printemps 313, a eu des conséquences importantes et de longue durée sur l'Eglise. Retour sur un événement dont on fête les 1700 ans cette année.
Jérémie Cavin

Il y a 1700 ans, l’histoire de l’Eglise a connu un tournant décisif: l’empereur romain Constantin a promulgué l’Edit de Milan, qui accorde aux chrétiens le droit d’exercer leur religion en toute liberté. «C’est un événement important, car l’Eglise sort d’une période de persécution sévère», commente Neal Blough, professeur d’histoire de l’Eglise à la Faculté libre de théologie évangélique de Vaux-sur-Seine. Voilà en effet près de trois siècles que les chrétiens souffrent par intermittence sous le joug de Rome. «Dans ce contexte, l’Edit est une victoire prodigieuse pour Dieu à travers son Eglise et la conséquence de la fidélité de l’Eglise», s’émerveille l’historien et auteur Jean-Marc Berthoud. Jacques Blandenier, théologien et historien, y voit aussi «un extraordinaire exaucement de prières».

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité