Skip to content

L’Etat contrôle-t-il trop nos enfants?

© Alliance Presse
Après avoir porté sur la circoncision tout au long de l’été, le débat qui fait rage autour de l’intégrité de l’enfant vient de faire une nouvelle victime : le percement des oreilles des petites filles, une tradition très répandue dans les pays méditerranéens, est depuis la rentrée dans le viseur de certains pédiatres allemands et autres défenseurs des Droits de l’enfant.
Christian Willi

Après avoir porté sur la circoncision tout au long de l’été, le débat qui fait rage autour de l’intégrité de l’enfant vient de faire une nouvelle victime : le percement des oreilles des petites filles, une tradition très répandue dans les pays méditerranéens, est depuis la rentrée dans le viseur de certains pédiatres allemands et autres défenseurs des Droits de l’enfant.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité