Skip to content

Les pasteurs aspirent à une meilleure formation

© Alliance Presse
En Suisse romande, la formation des pasteurs suscite depuis plusieurs années un vif débat. Un sondage fait état des attentes de formation des pasteurs. Et le projet d’une Haute Ecole de théologie va être discuté cet automne.
Christian Willi

Les pasteurs évangéliques aspirent à une meilleure formation dans le domaine du leadership et de la relation d’aide. C’est la principale conclusion d’un sondage réalisé auprès des «serviteurs de Dieu» en Suisse romande fin 2011 et dont les résultats viennent d’être révélés. L’enquête a été réalisée par Marc Lüthi, ancien directeur de l’Institut Biblique et Missionnaire Emmaüs (IBME) et pasteur FREE aujourd’hui retraité.
Pour Jean Decorvet, directeur de l’IBME, ce sondage traduit les difficultés auxquelles sont confrontés les pasteurs en exercice: «Une formation complémentaire dans le domaine du leadership aiderait les pasteurs et responsables d’Eglises à mieux gérer leur travail en équipe, notamment dans leur collaboration avec le Conseil paroissial ou les anciens. Et en ce qui concerne la psychologie, des compétences ciblées permettraient de mieux faire face à la détresse humaine rencontrée lors d’entretiens pastoraux.»
Mais d’autres besoins ont également été exprimés, tels le renouvellement spirituel ou la dogmatique (voir tableau ci-contre). Il s’agit, selon Jean Decorvet, de pouvoir allier approfondissement théologique et vie spirituelle féconde. «Ces attentes doivent être davantage prises en compte par les lieux de formation, afin de mieux équiper théologiquement et spirituellement les candidats». Et d’ajouter aussitôt: «Les Eglises devraient encourager une solide formation de leurs futurs pasteurs». De leur côté, les sondés aspirent à de courts modules de formation, qu’ils pourraient conjuguer avec leur activité pastorale.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Jésus cloué sur la croix.

Jésus a connu la solitude du martyre sur la Croix

Les personnages bibliques ont vécu la solitude. Comment s’inspirer de leur exemple pour éviter une solitude destructrice, mais supporter celle nécessaire et fructueuse? Quelques pistes avec Dany Hameau, prédicateur itinérant, auteur et enseignant à l’Institut…

Il était une foi… Anya

Dans les pays d’Asie centrale, la femme trouve et prouve sa valeur en ayant des enfants. Née au sein d’une famille baptiste originaire de Russie, dans un de ces pays issus de l’ex-Union soviétique, Anya…

Publicité