Skip to content

Deux personnalités évangéliques ne sont plus

Les décès des pasteurs André Thobois et Roland Cosnard laisseront un vide dans le paysage protestant français.
Joëlle Misson

Pionnier infatigable
André Thobois, figure majeure du protestantisme français, est décédé le
26 mars à l’âge de 88 ans. Pasteur depuis 1949, il a accumulé les postes influents dans différentes fédérations. Il a été vice-président puis président (1963 à 1987) de la Fédération des Eglises évangéliques baptistes de France (FEEBF), mais également de l’Alliance Biblique française et l’Alliance Evangélique. La liste des responsabilités qu’il a endossées est impressionnante: «Le pasteur Thobois n’a cessé de contribuer au rayonnement du protestantisme», a déclaré la FEEBF, dans un communiqué.
Sa présence et celle de son frère Jules comme porte-drapeaux respectivement des courants non-charismatique et charismatique, a été pour la FEEBF «un gage de stabilité», selon Etienne Lhermenault, président du CNEF. André Thobois a été un pionnier par son travail de structuration du protestantisme français. «Il a été de toutes les aventures protestantes de la deuxième moitié du 20e siècle», a déclaré Claude Baty, président de la FPF. Mais il a aussi contribué à la visibilité protestante, en défendant «un témoignage chrétien et une voix protestante décomplexés», a affirmé le sociologue Sébastien Fath. La FEEBF lui a rendu hommage en le qualifiant de «serviteur infatigable de l’Evangile et de l’Eglise».

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Famille afro-américaine se tenant la main et priant avant leur repas de Thanksgiving à la maison.

Vivre la reconnaissance, ça change tout !

Alors que l’an 2020 a été marqué par l’épreuve et la frustration, un retour à la reconnaissance saura donner une touche brillante aux fêtes de fin d’année. Pour une joie durable, que même la crise…

Publicité