Skip to content

Le suicide, un péché?

Monique et Thierry Juvet, pasteur, conseillers ACC, superviseurs et médiateurs à la Montagne de prière à St-Loup, répondent à vos questions.

J’aimerais savoir ce que la Bible dit à propos du suicide. Est-ce un péché ? Et dans ce cas, la personne va-t-elle en enfer ? Si vous avez des références à me transmettre, merci beaucoup (Marie, 19 ans)

Votre question est très importante ; c’est souvent celle que se posent des proches chrétiens qui sont confrontés à un tel événement et qui s’interrogent sur les conséquences de ce geste.
A notre connaissance, la Bible ne dit rien de spécifique à propos du suicide. Nous ne pouvons donc pas vous transmettre de références particulières. Il nous faut nous référer au commandement Tu ne tueras pas. En ce sens, le suicide est un péché comme n’importe quel acte ou n’importe quelle pensée ou parole contraire à la loi. Pas plus, pas moins. C’est un geste contraire au plan de Dieu pour nous, tout comme mentir, voler, convoiter, etc.
Ceci dit, il ne faut jamais oublier que, derrière la plupart de ces gestes, se cache une très grande souffrance ; le suicide est une manifestation d’une extrême souffrance qui a laissé la personne pour un temps prolongé ou pour un bref instant sans autre ressource intérieure.
Il ne s’agit pas d’excuser cet acte désespéré ou d’en diminuer l’importance, mais bien de nous rappeler que Jésus est venu pour porter non seulement nos péchés, mais aussi nos souffrances : il est, lui, plus que tout autre, capable de comprendre et d’accueillir une souffrance de cette envergure, manifestée par un tel geste.
Et comme le jugement des cœurs lui appartient, il nous paraît hors de propos d’associer automatiquement un suicide à un chemin vers l’enfer.
De la même façon, il comprend et accueille la souffrance de l’entourage, sa tristesse, sa colère, ses craintes ou ses sentiments de culpabilité.

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui – mars 2012

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Femme médecin l'air grave regardant à travers une fenêtre

Obligés de pratiquer des avortements?

Le projet de loi adopté en première lecture le 8 octobre étend le délai pour réaliser une IVG à quatorze semaines et en supprime la clause de conscience. Une décision qui heurte les consciences. Le…

Publicité