Skip to content

Message reçu 5 sur 5 par les femmes

La pasteur Denise Goulet était l'oratrice de la journée féminine «Tu es précieuse». Retour sur les moments forts de l'événement.
Sandrine Roulet

Le succès de la journée féminine «Tu es précieuse» est grandissant. Le 4 février, dans la campagne genevoise, 290 femmes ont bravé le grand froid pour participer à cette journée de ressourcement sur le thème «Lève-toi et resplendis !».
Contrairement aux deux précédentes éditions, l’oratrice n’était pas la Québécoise Stéphanie Reader, mais sa consœur Denise Goulet, pasteur à Las Vegas, aux côtés de son mari Paul. Son style «show-woman» a emballé certaines, alors que d’autres se sont senties moins à l’aise face à cette exubérance toute américaine. Mais les propos de l’oratrice, eux, ont fait mouche.
Notamment lorsqu’elle a témoigné avoir été une femme frustrée et encline à la colère. A l’époque, Dieu lui a demandé de confesser son problème devant son Eglise, et de bons fruits en sont ressortis. «Avec notre collaboration, le Saint-Esprit prend les choses en main. Ce que nous donnons à Dieu, il le transforme en bénédiction», a assuré Denise Goulet.
Elle a aussi partagé le combat que sa fille a mené contre l’anorexie et déclaré : «Il est important de ne pas se voir comme des victimes du comportement de ses enfants, mais de changer sa manière de penser en devenant des intercesseurs en leur faveur». A la fin de la première plénière, un tiers de l’assemblée a demandé la prière. Mère au foyer, Esther est venue avec des membres de sa famille et des amies. Elle raconte : «J’ai été libérée de la rancune qui m’envahissait ces derniers temps lors de cette rencontre. J’ai pu pardonner, sans attendre de demande de pardon de l’autre côté.»
Pour encadrer cette journée, le comité a fait appel à une quarantaine de bénévoles, venus pour décorer les lieux, accueillir les dames, servir les repas ou encore distribuer les cadeaux-souvenirs de cette journée, des porte-clés confectionnés spécialement par des femmes de Mongolie. Mieux, ces dernières ont aussi prié à distance pour les participantes de «Lève-toi et resplendis !»

Sandrine Roulet

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui – mars 2012

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Lygon Stevens

Il était une foi… Lygon Stevens

Peu avant son accident mortel, Lygon Stevens avait écrit ces mots poétiques et prometteurs: «Je suis une œuvre d’art signée de la main de Dieu. Mais elle est inachevée; en fait il vient à peine…

Publicité