Skip to content

La FPF a de nombreux projets pour Marseille

Avec son nouveau pôle marseillais, la FPF vise une plus grande visibilité.
Isabelle Appy

Les Eglises, aumôneries et œuvres membres de la Fédération Protestante de France (FPF) à Marseille se sont réunies pour un culte en commun le 7 janvier.
Fraîchement rénové, le Temple réformé de la rue Grignan a accueilli à cette occasion une vingtaine de pasteurs et laïcs, ainsi qu’une soixantaine de paroissiens. Ce «culte inaugural», pour reprendre l’expression du pasteur du lieu, Frédéric Keller, était organisé par le tout jeune pôle FPF de Marseille créé en juin dernier.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Le 23 juin 1940, au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), le pasteur protestant André Trocmé est le premier responsable spirituel français à prendre position après la capitulation du maréchal Pétain devant les Nazis. Ici avec son épouse Magda.

Il était une foi… André Trocmé

Le 23 juin 1940, au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), le pasteur protestant André Trocmé est le premier responsable spirituel français à prendre position après la capitulation du maréchal Pétain devant les Nazis. Ses mots...

Publicité