Skip to content

Dur dur avec mon pasteur (Vos questions)

Vous avez une question, une interrogation, une réflexion? Monique et Thierry Juvet, pasteur, médiateur, superviseurs et conseillers ACC vous répondent. Dans cette édition, une quadragénaire partage son incompréhension après le choix de son Eglise d'engager un pasteur très différent du précédent.

Je ne comprends pas pourquoi notre Eglise a choisi ce nouveau pasteur. Voulait-elle changer complètement de style? Je constate en effet que le nouveau pasteur n’a aucun point en commun avec l’ancien. Il était clair que nous devrions de toute manière nous habituer à une autre personne et qu’il y aurait des différences. Mais je constate que ce sont deux personnalités complètement opposées. Avec mon mari, nous n’arrivons pas à faire le deuil de l’ancien pasteur et nous ne devons pas être les seuls, puisqu’un certain nombre de personnes ont changé d’Eglise. Nous hésitons à les suivre. Que nous recommandez-vous? (Cathy, 46 ans)

Votre question est importante. Pas facile de laisser partir un pasteur apprécié et d’en accueillir un autre. Le nouveau semble si différent que vous ne trouvez pas de sens à ce changement. Il serait facile de vous dire que les ministres ne sont que des serviteurs de passage et que vous devez rester fidèle à votre assemblée. Mais ce serait négliger le questionnement et la souffrance qui se lisent dans votre question et votre réelle nécessité de pouvoir faire un deuil.
Pour cela, vous devez trouver un sens au choix des responsables de votre Eglise. C’est pourquoi, avant de prendre une décision, il serait judicieux de chercher à comprendre sincèrement le sens de ce choix en allant leur poser la question, tout en étant prête à écouter leur réponse. Il y a peut-être des raisons que vous ne connaissez pas. Avec cette compréhension nouvelle, vous pourrez ensuite vous positionner non plus uniquement en fonction d’un attachement à une personne, mais aussi sur les objectifs poursuivis. En les découvrant, votre vision peut changer et vous déciderez d’entrer dans les perspectives choisies, ou au contraire, si celles-ci ne correspondent plus à vos convictions, vous pourrez choisir de partir.
La vie de l’Eglise ne se résume heureusement pas à la personnalité des pasteurs; c’est la liberté et la responsabilité de ses membres de chercher les informations qui les rendent pleinement participants de la vision de l’Eglise, afin de trouver leur propre place de service en harmonie avec les responsables.

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui – janvier 2012

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Femme médecin l'air grave regardant à travers une fenêtre

Obligés de pratiquer des avortements?

Le projet de loi adopté en première lecture le 8 octobre étend le délai pour réaliser une IVG à quatorze semaines et en supprime la clause de conscience. Une décision qui heurte les consciences. Le…

Publicité