Skip to content

Les différents visages de la FREE

© Alliance Presse
Qu’est-ce qui constitue le ciment de la FREE, la plus grosse famille d’Eglises de Suisse romande? La diversité des Eglises de la fédération laisse-t-elle une place à l’unité et à une identité commune? La parole aux dirigeants et pasteurs de la FREE
Jérémie Cavin

Existe-t-il une identité FREE, un lien fort qui unit les cinquante Eglises locales de la plus grande famille d’Eglises évangéliques de Suisse romande? Pour un observateur extérieur, la FREE peut ressembler à une mosaïque composite tenue ensemble uniquement par un ciment administratif et par un nom commun.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Le 23 juin 1940, au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), le pasteur protestant André Trocmé est le premier responsable spirituel français à prendre position après la capitulation du maréchal Pétain devant les Nazis. Ici avec son épouse Magda.

Il était une foi… André Trocmé

Le 23 juin 1940, au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), le pasteur protestant André Trocmé est le premier responsable spirituel français à prendre position après la capitulation du maréchal Pétain devant les Nazis. Ses mots...

Publicité