Skip to content

Chrétiens, par crétins

La chronique mensuelle d'Hugues Not, qui jette un regard doux-amer sur le protestantisme et la société.
Hugues Not

Certaines phrases font grand bruit, tant elles sont chargées de sens et restent facilement dans les mémoires. Le «travailler plus pour gagner plus» a fait son chemin sur la colline de l’espérance avant de glisser sur la pente de la désillusion. Les lapsus de politiciens ont largement alimenté les fous rires des journalistes avant de trouver place dans les zappings à répétition.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez gratuitement de l'accès aux articles web réservés aux abonnés pendant 14 jours.

Pensée forte

«Sans disparaître, le marqueur confessionnel laisse plus d’espace à l’expérience d’une vie chrétienne incarnée au quotidien. (...) Sur le terrain, dans les paroisses et dans la rue, les chrétiens aspirent à décloisonner et expérimenter l’authenticité:…

Publicité