Skip to content

L’Eglise ivoirienne accélère la réconciliation

© Alliance Presse
En Côte d'Ivoire, les chrétiens ont lancé le processus de reconstruction et de réconciliation. Cela pourra prendre du temps, mais de nombreux espoirs reposent sur les Eglises pour remettre debout ce pays détruit par des années d'incertitudes et de violences.

La paix est-elle possible en Côte d’Ivoire? La population se relèvera-t-elle de la haine et de la catastrophe humanitaire et économique qui l’ont frappée? La communauté internationale mise beaucoup sur le nouveau président, Alassane Ouattara (photo). Mais pour Michel Loh, secrétaire général des Eglises évangéliques UEESO, qui regroupent près de 1000 lieux de culte, la réconciliation doit partir de l’Eglise: «Ce qui est impossible pour le monde est possible pour l’Eglise. La paix qu’apporte Jésus est durable et nous sommes responsables d’y contribuer, en réconciliant le monde avec lui-même et avec Dieu.»

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité