Skip to content

Nous aimons le Fils, serviteur et Dieu crucifié

Chaque mois, un acteur du protestantisme évangélique propose une lecture originale et pratique d'un des dix «commandements de l'amour» de l'Engagement du Cap. Ce mois, Norbert Valley, président du Réseau évangélique suisse.
La rédaction

La venue de Jésus-Christ sur terre est bien le grand tournant et le grand choc de l’histoire du monde! Si Jésus a été crucifié, c’est parce qu’il a affirmé être le Fils de Dieu qui allait s’asseoir à la droite de Dieu. Voilà en effet ce qu’il a répondu au souverain sacrificateur qui lui demandait s’il était le Christ. Cette proclamation est devenue le chef d’accusation qui a conduit les Juifs à le condamner à mort pour blasphème, confirmant ainsi ce que l’apôtre Jean déclarait dans le prologue de son Evangile: «Il est la lumière du monde.»

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité