Skip to content

Présidente de la Corée réunifiée?

Son témoignage public, au Congrès du Cap, a suscité les larmes et une standing ovation. Kyung-Ju, orpheline coréenne (du Nord), se confie
Christian Willi

«La mort de mon père, je l’ai apprise en surfant sur internet en 2009». Loin de l’insouciance des autres lycéennes de son âge, Sung Kyung-Ju, Coréenne de dix-huit ans, a déjà connu l’exil, l’abandon de ses parents et le deuil de ceux-ci.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité