Skip to content

Le mariage d’amour a encore sa raison d’être

© Alliance Presse
Le mariage d’amour a-t-il échoué?, s’interroge le philosophe français Pascal Bruckner dans un ouvrage paru cet automne chez Grasset. Quasi simultanément, son confrère Luc Ferry loue le mariage d’amour dans La révolution de l’amour (Plon), voyant en lui le progrès social le plus important des deux derniers siècles et la nouvelle spiritualité de notre époque, qui n’a pas encore livré toutes ses potentialités.
Joël Reymond
https://www.youtube.com/watch?v=Luc Ferry et Pascal Bruckner.

Si le mariage souffre, c’est parce que l’on attend de lui une intensité passionnelle qui ne doit jamais faiblir, souligne Pascal Bruckner. Or le mariage vit aussi du train-train quotidien, une expression honnie de nos jours. Ainsi, la quête du bonheur et l’épanouissement individuel ont peut-être eu raison de cette institution.

Publicité

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité