Skip to content

Six jours au chevet des sinistrés du Var

© Alliance Presse
Une association humanitaire de la région parisienne a prêté main-forte aux autorités de Draguignan
Xavier Tracol

«On ne pouvait pas rester insensibles», explique Laurent Waghon, pasteur associé d’une Eglise nommée «Au cœur de la Ville» et directeur de l’association humanitaire «Nouvel Espoir». «Cette année il y avait déjà eu le tremblement de terre en Haïti, puis les inondations en Vendée. Nous nous sommes dits que nous serions prêts à la prochaine occasion.»

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité