Skip to content

La représentation de la Croix dans l’art

Entretien avec Jocelyne Müller, pasteure réformée et organisatrice de l’exposition «La crucifixion au croisement des regards», qui s'est tenue en mars à Lausanne
Natacha Horton

Il a fallu à la Chrétienté une certaine maturité pour représenter le Christ crucifié. Pouvez-nous rappeler cette évolution?
Dans le premier millénaire, on a beaucoup de peine à accepter un Christ mort sur la Croix, à le percevoir comme un «pauvre type». On le représente déjà à l’étape suivante, en Christ vainqueur. Il faudra un millénaire pour oser approcher la réalité de ce supplice, pour que l’on passe à ce Christ «mort pour moi», ami.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité