Skip to content

Chrétiens du Nigéria: attirés à la violence

Janvier 2010: le Nigéria est à nouveau le théâtre de violences entre musulmans et chrétiens dans la région du Plateau et la ville de Jos, au centre du pays. Les affrontements ont fait plus de 300 morts dans les deux camps, plus de 300 arrestations et des dizaines de milliers de déplacés
Natacha Horton

Les raisons
Depuis la décolonisation dans les années 60, le Nord est à majorité musulmane et le Sud à majorité chrétienne, avec une proportion moitié-moitié sur l’ensemble du pays. Les zones «tampons» sont les plus sensibles.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité