Skip to content

Le théâtre religieux peut faire recette: la preuve par Roland Giraud

Le comédien protestant français cartonne avec Bonté divine, pièce mettant en scène et aux prises quatre théologiens. Il évoque la réticence initiale des producteurs, sa vocation d’acteur et sa quête spirituelle
Natacha Horton

Roland Giraud, comment expliquez-vous le succès de votre pièce, «Bonté Divine»?
Il tient au fait que l’on raconte aux gens des choses qui les touchent particulièrement et très profondément, beaucoup plus qu’une comédie – ce que je joue d’habitude. Lorsqu’on a proposé la pièce, on nous a dit: «Oh non, la religion ne fait pas rire» ou «On ne rit pas avec la religion», «et avec Roland Giraud là-dedans, le public ne va pas le suivre». Ils se sont trompés. C’était plein le premier jour alors que nous n’avions même pas fait de promotion et cela n’a jamais désempli.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité