Skip to content

Mes doutes sont contenus dans ma foi

A l’opposition philosophique classique entre la foi et le doute, un pasteur quadragénaire substitue la notion d’une foi mature où le doute a été intégré, où la confiance en une personne a pris le pas sur les certitudes dogmatiques

Dans la culture cartésienne, le doute a été porté aux nues comme un élément moteur de toute démarche intellectuelle sérieuse. Beaucoup de chrétiens instruits affirment que le doute a été et reste constitutif de leur foi. Dans le Nouveau Testament, pourtant, l’idée-même du doute pose manifestement question, apparaissant le plus souvent en opposition à la foi et la conviction. Dans les Evangiles et l’Epître de Jacques, il empêche tout bonnement les exaucements de prière. Entre ces deux postures, point d’entente, point de partage. Ou s’agit-il au contraire d’un malentendu?

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité