Skip to content

Luc Ferry: «On mésestime tout ce qu’on doit à la Bible»

© Alliance Presse
Grand admirateur de la Bible qui a façonné l’Occident, français Luc Ferry en fait une lecture et une adaptation toute laïque. Ancien professeur et ministre, le philosophe athée (58 ans) a signé ce printemps deux ouvrages en coédition, «La tentation du christianisme» et «Quel avenir pour le christianisme?»
Christian Willi

La Bible est un très vieil ouvrage. Quelle influence cette collection de textes exerce-t-elle sur notre culture, notre civilisation et la pensée contemporaine?
En vérité, cette influence est gigantesque, infiniment plus grande qu’on ne l’imagine d’ordinaire. Pas seulement parce qu’il y a encore deux milliards de chrétiens dans le monde, mais surtout parce que toute une partie de notre culture y est attachée. Sans même que nous en prenions conscience, il est impossible de visiter un musée, de lire un ouvrage d’histoire ou plus simplement encore de comprendre notre calendrier sans considérer la Bible.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité