Skip to content

La prière d’écoute, un outil spirituel en question

François Clottu, conseiller formateur, explique son approche et ses limites
Natacha Horton

L’enseignement de la «prière d’écoute » est donné en Suisse depuis cinq ans. Quelque quatre cents personnes l’ont déjà suivi. Aux yeux de ceux qui la pratiquent, c’est davantage une manière de prier qu’une technique de relation d’aide. Le point avec François Clottu (photo), qui l’enseigne dans le cadre de Ressources pour la Famille de JEM.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Jésus cloué sur la croix.

Jésus a connu la solitude du martyre sur la Croix

Les personnages bibliques ont vécu la solitude. Comment s’inspirer de leur exemple pour éviter une solitude destructrice, mais supporter celle nécessaire et fructueuse? Quelques pistes avec Dany Hameau, prédicateur itinérant, auteur et enseignant à l’Institut…

Il était une foi… Anya

Dans les pays d’Asie centrale, la femme trouve et prouve sa valeur en ayant des enfants. Née au sein d’une famille baptiste originaire de Russie, dans un de ces pays issus de l’ex-Union soviétique, Anya…

Publicité