Skip to content

«Viens mon frère, reprends ta place»

© Alliance Presse
Quelle est la responsabilité d’une communauté dans l’accompagnement d’un membre déchu ? Quelles modalités mettre à une réintégration ?
Joël Reymond

Léopold Guyot, pasteur baptiste retraité, est revenu à un ministère pastoral après une vacance de treize ans, consécutive à un divorce, pendant laquelle il a tout envoyé balader. Son retour a été graduel : tout d’abord dans une assemblée de sa fédération d’origine, il participait au culte dominical mais n’était pas admis aux sacrements. «On était là avec ma nouvelle épouse, mais un peu étrangers.
Cela a duré trois ans. Dans ce milieu traditionaliste et rigide, je n’avais aucune chance de retrouver mon ministère». Puis Léopold Guyot a commencé à reprendre la prédication, en tant qu’indépendant avant de lancer sa propre Église, en Bretagne, à l’écart de tout mouvement. Ce n’est que huit ans plus tard que les baptistes l’ont appelé à reprendre une de leurs communautés. «De fait, j’étais réintégré.»

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Témoigner en paroles et en actes

Oser témoigner de l’amour de Jésus tout en revêtant l’uniforme d’infirmier et de pompier, telle est la vision d’APPS: quand les mains se mettent au service du cœur. Notre mission divine est encore actuelle

Notre mission divine est encore actuelle

Sur le champ missionnaire, la proclamation de l’Evangile a tendance à s’effacer derrière l’urgence humanitaire; une question d’ordre originel? Parti pris. Notre mission divine est encore actuelle

Quelle formation pour quel genre de mission?

Chaque mission a sa propre vocation et ses besoins spécifiques. Avant de partir sur le terrain, une formation adéquate est requise. Mais comment bien s’équiper avant le départ? Les profils types évoluent constamment. Tour d’horizon.…

Publicité