Skip to content

Les physiciens ne sont pas des apprentis-sorciers

Physicien des particules à l’EPFL et croyant, Olivier Schneider collabore au projet du LHC du Cern
La rédaction

Les scientifiques du CERN ont mis en service le LHC le 10 septembre. Il faudra attendre des mois pour connaître les premiers résultats de cette expérience qui a fait couler beaucoup d’encre. Pour ses détracteurs, le Grand collisionneur de hadrons (LHC) enterré à cent mètres sous terre dans la région de Genève pourrait provoquer un cataclysme. Les chercheurs du CERN, au contraire, sont pleins d’optimisme : en recréant artificiellement les conditions de l’immédiat après- Big Bang, on pourrait trouver le «boson de Higgs». Cette pièce manquante au tableau des particules élémentaires est recherchée depuis de nombreuses années. Elle permettrait d’expliquer pourquoi les particules ont une masse. L’éclairage d’Olivier Schneider, physicien des particules impliqué dans l’une des expériences au LHC.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

La candidature d'Isabelle Graesslé à la tête de l'EERS, les bonnes nouvelles de Timothy Keller, le décès de l'ancien tortionnaire khmer rouge Douch, la foi d'Olivier Giroud...

Ils font l’actualité

La candidature d'Isabelle Graesslé à la tête de l'EERS, les bonnes nouvelles de Timothy Keller, le décès de l'ancien tortionnaire khmer rouge Douch, la foi d'Olivier Giroud...

Ils font l’actualité

Jonathan Isaac: la réponse est Jésus Contrairement à ses coéquipiers et adversaires, le basketteur Jonathan Isaac, ailier de l’Orlando Magic ne s’est pas agenouillé pendant l’hymne américain le 31 juillet, avant le match contre Brooklyn.…

Publicité