Skip to content

L’actualité qui mérite votre attention

- Invivable Orissa - Ce qui se passe derrière le rideau vert - Les nouveaux athées montent aux barricades - La cigarette radioactive ? - Qu’est-ce que l’Occident va faire au Caucase ? - Musharraf n’a pas amélioré le sort des chrétiens - Kadima survivra-t-il à Ehoud Olmert ? - Ventre féminin à vendre - McCain lie son sort à une évangélique

Invivable Orissa
La persécution contre les chrétiens d’Orissa (centre-est de l’Inde) n’a connu que peu d’interruptions depuis la vague de décembre dernier. Depuis fin août, elle a repris de plus belle, au prétexte de l’assassinat d’un haut responsable hindou fondamentaliste, le gourou Saraswati, par un groupe maoïste armé. Outre les nombreuses maisons détruites, les Églises et les commerces saccagés, des viols et des meurtres sordides ont eu lieu (53 victimes à ce jour, y compris dans les États voisins). Des milliers de chrétiens ont fui dans la jungle, suivant l’injonction de la police. «C’est la pire persécution que j’aie vu en Inde jusque-là», indique le responsable de la mission Empart.La pression internationale aidant (États-Unis et Vatican, surtout), la Cour suprême indienne a ordonné au gouvernement de l’État d’Orissa d’accentuer les mesures de protection et de rendre des comptes. Celui-ci a banni tous les rassemblements et processions liés au meurtre de Saraswati.Mais le plus gros souci, d’après Empart, outre celui humanitaire, est que les responsables chrétiens ne savent pas que faire, notamment face au désir de vengeance des jeunes chrétiens.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Femme médecin l'air grave regardant à travers une fenêtre

Obligés de pratiquer des avortements?

Le projet de loi adopté en première lecture le 8 octobre étend le délai pour réaliser une IVG à quatorze semaines et en supprime la clause de conscience. Une décision qui heurte les consciences. Le…

Publicité