Skip to content

L’actualité qui mérite votre attention

- La fin de vie, sujet politique n°1 - Nocives ou pas les ondes portables? - Fumée et fumette: quelle cohérence? - L'obésité, nouvelle pandémie - La Palestine remplit ses caisses - L'image évangélique écornée aux États-Unis - 1500 morts par jour en RDC - Homosexualité: le Synode des Vaudois doit choisir - Kosovo: à quand l'indépendance? - La dangereuse fragilité du Pakistan

La fin de vie, sujet politique n°1
La Suisse est en passe de se tailler une réputation de mouroir international. En effet, différentes organisations d’aide au suicide se disputent la clientèle internationale, en profitant d’une législation floue.
Les deux partis politiques d’inspiration évangélique ont demandé à un gouvernement qui fait la sourde oreille une loi plus précise. Ils espèrent relancer le débat et ont déjà évoqué l’idée d’une initiative parlementaire dans ce sens.
Mais ils ne sont pas les seuls à s’élever contre la publicité dont bénéficient les organisations d’aide au suicide. L’association suisse des soins palliatifs entend faire de l’année 2008 une campagne de sensibilisation pour rappeler que le suicide assisté n’est pas le seul moyen de mourir dans la dignité.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité