Skip to content

Les étonnants bergers de Madagascar

Ils exercent un ministère de compassion et de délivrance officiel dans les Églises luthériennes. Visite dans les villages-hospices où ils accueillent les nécessiteux
Claire-Lise Reymond

Tuléar, sur la côte sud-ouest de Madagascar, dans une Église luthérienne au centre ville, un mercredi après-midi. Le culte de trois heures a débuté avec une majorité de femmes et d’enfants et d’autres personnes arrivent au fur et à mesure que l’office se poursuit. Au total, plusieurs centaines de personnes.
Les chants et les lectures bibliques sont ponctuées d’exhortations.
La collecte comprend aussi une vente aux enchères.Puis, vers la fin, c’est le moment que nous attendons : les «bergers» s’en vont dans la sacristie passer leur longue robe blanche et la coiffe blanche pour les femmes, pour revenir prendre place devant l’assemblée et le long de l’allée centrale, Bible à la main. Les malades et tous ceux qui veulent bénéficier du ministère des bergers
et des bergères s’avancent et s’assoient sur des nattes. Trois textes bibliques sont lus puis les bergers commencent à chasser les démons avec de grands gestes. Ensuite, ils passent vers chacun, imposant les mains et donnant parfois une parole ciblée. Une jeune femme manifeste de grands signes d’agitation et elle est emmenée dans la sacristie. Une femme de notre délégation européenne recevra ce jour une guérison pour un problème d’amertume et de rancune gardé pendant des années.
–CREDIT–

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Lygon Stevens

Il était une foi… Lygon Stevens

Peu avant son accident mortel, Lygon Stevens avait écrit ces mots poétiques et prometteurs: «Je suis une œuvre d’art signée de la main de Dieu. Mais elle est inachevée; en fait il vient à peine…

Publicité