Skip to content

Dieu n’a pas guéri notre fille

Le deuil d’un enfant est très long et très perturbateur, pour les couples notamment. Mais il est aussi générateur de projets de vie. Un témoignage
Natacha Horton

Il y a un peu plus de trois ans, Mirjam, trente-deux ans, et son mari Grisolia perdaient leur fille Melina. Elle avait neuf mois et un cancer généralisé. Le drame a tout emporté sur son passage : les certitudes, la joie de vivre, les perspectives
d’avenir. Les deux années et demie suivantes ont été faites de hauts et de bas constants. Un voyage de la mort à la vie, que Mirjam raconte.Dès le diagnostic posé, les médecins ne donnent que quelques jours, voire quelques semaines à vivre à Melina qui n’a alors que six mois. Entre chimiothérapies, bonnes et mauvaises nouvelles qui se suivent en alternance, Mirjam et son mari prient intensément, confiants que Dieu va la guérir. Las. La souffrance de ce départ est immense. «J’étais révoltée. Je ne comprenais plus rien. Je doutais de Dieu, de son amour. Ce que dit sa Parole est-il vrai ? Ça n’avait pas de sens.»
–CREDIT–
Un voyage thérapeutique
Mirjam et Grisolia programment un voyage de plusieurs mois, un projet qui leur permet de tenir le coup, de continuer à vivre. Mais la douleur est difficile à gérer : «La souffrance est tellement individuelle.
Grisolia intériorisait, il était parfois
verbalement agressif. Moi, je pleurais tout le temps. Nous n’arrivions pas à formuler notre souffrance, nous partagions peu.»Pendant ce voyage, la réconciliation avec Dieu se fait progressivement. «Alors que nous étions en Australie, nous avons été frappés par la beauté qui nous environnait.
J’ai réalisé combien Dieu était grand et que nous étions “insensés” dans notre révolte. C’est facile de faire confiance à Dieu quand tout va bien. Mais quand tout va mal? Cette épreuve m’a appris à ne pas rechercher Dieu pour ce qu’il donne, mais simplement pour qui il est, parce que je l’aime.»De retour de ce voyage, Mirjam est enceinte.
Une grossesse imprévue, raconte-t-elle, et dure à gérer dans un premier temps. Mais l’arrivée de Noelia amène un second souffle pour le couple : «On prenait le
risque d’aimer à nouveau.»

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Publicité