Skip to content

Les Anglicans se rabibochent

Les franc-tireurs américains ont plié face à l’enjeu
Natacha Horton

Les dirigeants de la branche américaine de l’Église anglicane, l’Église épiscopalienne, ont accepté fin septembre de renoncer à ordonner des évêques homosexuels et à bénir des mariages de personnes du même sexe, tout en réaffirmant leur engagement à défendre les droits des homosexuels.
Cette décision fait suite à une sommation adressée à l’Église épiscopalienne (2,3 millions de fidèles) par le Synode anglican qui a eu lieu en février en Tanzanie. Les épiscopaliens avaient jusqu’au 30 septembre pour se prononcer.
–CREDIT–
Cette résolution, prise à l’unanimité, repousse la menace de schisme qui pèse sur une communauté anglicane de près de 77 millions de fidèles. Signe de l’enjeu, le chef de l’Église anglicane, l’archevêque de Canterbury Rowan Williams, s’est rendu aux États-Unis les 20 et 21 septembre pour une réunion de crise.

La fronde des Africains
Le progressisme de la branche américaine est dénoncé notamment par les Églises africaines, majoritaires en nombre de fidèles, mais il est également critiqué par les Églises américaines plus traditionalistes. L’ordination d’évêques homosexuels n’est pas le seul point source de dissension; les conservateurs anglicans remettent également en question l’ordination des femmes.
Les 3 et 4 octobre, les représentants des diocèses anglicans de vingt-cinq pays africains se sont réunis à L’Île Maurice pour le Conseil des provinces anglicanes d’Afrique qui se tient tous les quatre ans. Cette rencontre a été présidée par l’archevêque du Nigeria, Peter Akinola, chef de file des opposants au libéralisme américain. La question de l’ordination d’évêques homosexuels a été évoquée. À l’heure actuelle, le bilan de cette rencontre n’a pas encore été établi.
Le conflit a démarré en 2003 suite à l’ordination de Gene Robinson, évêque du New Hampshire ouvertement homosexuel.
Natacha Horton

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui – Novembre 2007

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Jésus cloué sur la croix.

Jésus a connu la solitude du martyre sur la Croix

Les personnages bibliques ont vécu la solitude. Comment s’inspirer de leur exemple pour éviter une solitude destructrice, mais supporter celle nécessaire et fructueuse? Quelques pistes avec Dany Hameau, prédicateur itinérant, auteur et enseignant à l’Institut…

Il était une foi… Anya

Dans les pays d’Asie centrale, la femme trouve et prouve sa valeur en ayant des enfants. Née au sein d’une famille baptiste originaire de Russie, dans un de ces pays issus de l’ex-Union soviétique, Anya…

Publicité