Skip to content

Les EREI en synode

C’est jour de marché ce samedi matin 18 mars à Plan-de-Cuques, petite ville des Bouches-du-Rhône. C’est aussi le dernier jour du synode national de l’Union des Églises Réformées Évangéliques qui se tient dans la salle des associations depuis trois jours. Trois journées chargées pour la quarantaine de délégués venus de toute la France pour discuter et travailler avec plusieurs personnalités du monde évangélique autour du thème choisi par les organisateurs : «Quel accueil pour l’étranger à nos portes ?».Antoine Schluchter, ancien président de l’UNEREI, est venu partager son expérience du Projet Mosaïc intégré à la Fédération Protestante de France et Gilbert Léonian, pasteur d’une Église arménienne évangélique de Marseille s’est aussi exprimé.
Xavier Tracol

C’est jour de marché ce samedi matin 18 mars à Plan-de-Cuques, petite ville des Bouches-du-Rhône. C’est aussi le dernier jour du synode national de l’Union des Églises Réformées Évangéliques qui se tient dans la salle des associations depuis trois jours. Trois journées chargées pour la quarantaine de délégués venus de toute la France pour discuter et travailler avec plusieurs personnalités du monde évangélique autour du thème choisi par les organisateurs : «Quel accueil pour l’étranger à nos portes ?».Antoine Schluchter, ancien président de l’UNEREI,
est venu partager son expérience du Projet Mosaïc intégré à la Fédération
Protestante de France et Gilbert Léonian, pasteur d’une Église arménienne évangélique de Marseille s’est aussi exprimé.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Lygon Stevens

Il était une foi… Lygon Stevens

Peu avant son accident mortel, Lygon Stevens avait écrit ces mots poétiques et prometteurs: «Je suis une œuvre d’art signée de la main de Dieu. Mais elle est inachevée; en fait il vient à peine…

Publicité