Skip to content

Un organe pour défendre la Constitution

Le Parti Évangélique veut instituer une «Commission des valeurs» et propose une charte de neuf «valeurs»
Christian Willi

L’idée n’est pas nouvelle mais elle pose une bonne question à la classe politique?: faut-il, oui ou non, créer une commission pour garantir que les nouvelles lois respectent la Constitution et l’esprit de son préambule?
En lançant sa campagne «Valeurs de vie» mi-mars, le Parti Évangélique (PEV) propose ni plus ni moins que la création d’une Commission des valeurs. Des pasteurs, des chrétiens actifs dans la société mais aussi des représentants de partis politiques et autres juristes constitueraient ce groupe dont le rôle serait d’analyser les travaux des parlementaires fédéraux. «Dans l’esprit de notre proposition, il serait bien que les membres de ce groupe soient chrétiens ou qu’ils partagent au moins les valeurs de la Constitution et son héritage chrétien», explique Joël Blunier, secrétaire général du PEV.
–CREDIT–
L’idée n’est pas nouvelle
L’idée avait été soumise une première fois par l’ancien Conseiller national Otto Zwygart en 1999, sans succès. Mais les responsables du parti confessionnel n’en démordent pas. Ils sont convaincus que la Suisse aurait tout à gagner de cette réforme institutionnelle.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Lygon Stevens

Il était une foi… Lygon Stevens

Peu avant son accident mortel, Lygon Stevens avait écrit ces mots poétiques et prometteurs: «Je suis une œuvre d’art signée de la main de Dieu. Mais elle est inachevée; en fait il vient à peine…

Publicité