Skip to content

Réactions de l’Hexagone

Le message de Sunday Adelaja pour la France a été diversement entendu. Échos
Paul Ohlott

Le message de Sunday Adelaja, pasteur de la plus importante Église évangélique en Europe, a-t-il été entendu? Quelle réaction son passage en France a-t-il suscité parmi les chrétiens?
Son message à la tonalité prophétique pour la France publié sur internet a été lu 15 000 fois au moment de boucler cette édition, ce qui en soi montre l’intérêt qu’il a suscité.
Du côté des responsables spirituels, le clivage entre évangéliques classiques et pentecôtistes est évident. Les premiers n’ont pas vu l’information passer, l’ont vue de loin ou n’y ont pas prêté une attention particulière.
Du côté pentecôtiste, les réactions sont multiples. Un pasteur a immédiatement mis en garde le Topchrétien, qui avait publié le message, contre les propos du pasteur ukrainien et le personnage lui-même. À l’inverse, une pastorale a décidé d’éprouver ce message pour retenir «ce qui vient de Dieu».
–CREDIT–
Il a secoué le défaitisme
Freddy de Coster, organisateur des conférences de Pentecôte en Normandie et pasteur de l’Église Protestante Baptiste de Honfleur s’est dit conforté sur certains points par le message de Sunday Adelaja. «Celui-ci nous encourage à découvrir la bénédiction qui découle de la proclamation positive de l’Évangile. Si nous ne retenons qu’une seule chose de son message, retenons celle-ci et entraînons-nous à déclarer: “C’est possible en France!”. Sa révélation m’a fortifié car dans notre pays, dès que l’on veut entreprendre quelque chose, on est systématiquement critiqué ou découragé quand ce n’est pas clairement de la persécution et de
l’opposition farouche.»
Dominique Leuliet, président de la Marche Pour Jésus France, retient de ce message l’encouragement de Sunday Adelaja à impacter la société dans toutes les sphères d’influences. «On a besoin d’entendre cela?! Nous avons trop de râleurs, de médisants ou de personnes rabâchant sans cesse que le réveil est réservé à d’autres pays. Quand un étranger qui ne connaît rien à la France me dit au bout de trois jours ce que j’ai appris par expérience après de nombreuses années, je respecte son discours et je discerne une inspiration divine.»

La Pâques, aussi un jugement
Freddy de Coster trouve tout de même Sunday Adelaja «un peu cavalier quand il déclare que la France est un territoire facile pour l’œuvre de Dieu. Je partage sa pensée, s’il a voulu signifier par là qu’il suffisait de se décider à travailler pour qu’une transformation s’opère, mais s’il confond travail et résultat, je reste perplexe. Je crois que les prisons psychologiques, morales et spirituelles ne sont pas moins féroces que les barrières physiques qu’il a dû rencontrer en Ukraine ou en Russie. Néanmoins, si pour lui la France est un pays facile, j’accepte volontiers son aide!»
Par rapport à un prochain réveil en France, Dominique Leuliet dit qu’il vit pour cela. De son côté, Freddy de Coster affirme qu’il n’a pas à le croire ou non: «Cependant, je le souhaite de tout mon cœur, car je prie, jeûne et pleure pour voir cela se produire en France. Si Dieu a décidé que c’est le temps de la Pâques en France, je suis le premier à exulter. Mais n’oublions pas que la Pâques comprend également le
jugement.»
Paul Ohlott

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui – Mars 2007

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Lygon Stevens

Il était une foi… Lygon Stevens

Peu avant son accident mortel, Lygon Stevens avait écrit ces mots poétiques et prometteurs: «Je suis une œuvre d’art signée de la main de Dieu. Mais elle est inachevée; en fait il vient à peine…

Publicité