Skip to content

Hobby: vendeur d’instruments prophétiques

Georges Ansermin vend des shofars et des conques. Des produits qui suscitent l’intérêt des louangeurs et des jazzmen
Rebecca Piaget

Peut-être avez-vous déjà été surpris, lors de réunions d’Église ou de soirées de louange, par la sonorité émise par une sorte de cornet ressemblant à une corne de brume? C’était un shofar, cet instrument à vent formé d’une corne de bélier et en usage dans le rituel israélite depuis l’Antiquité, notamment lors des fêtes religieuses de Yom Kippour et de Rosh HaShana.
Depuis trois ans, Georges Ansermin fabrique lui-même cet instrument. Selon lui, les shofars que l’on peut trouver dans le commerce ne sont pas faciles à utiliser.

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Passionnée par le Créateur

Depuis plus d’une année, Ursula Peutot est la directrice d’A Rocha Suisse, une organisation chrétienne de conservation de la nature: une femme passionnée par la nature et par Dieu. Entretien.

Publicité