Skip to content

Un permis de récolter des fonds

© Alliance Presse
Les récoltes de fonds sont désormais soumises à autorisation sur Vaud. Surprise parmi les ONG

Pour lutter contre les collectes de fonds abusives, l’État de Vaud a adopté une loi qui soumet les récoltes de fonds à une autorisation. Cette traque aux abus n’est pas sans conséquence aussi bien pour le groupe local des Flambeaux de l’Évangile que pour l’ONG qui récolte des fonds par centaines de milliers voire par millions de francs chaque année.
Depuis début 2006 et contrairement aux communautés religieuses qui en sont dispensées, les deux organisations citées en exemple sont censés remplir un formulaire, soumettre un «business plan» et s’engager à livrer un rapport annuel à la police du commerce cantonale avant de récolter des fonds au-delà de leur cercle de membres.

La suite à découvrir dans la version magazine ou téléchargeable du Christianisme Aujourd’hui.

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui – Septembre 2006

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Famille afro-américaine se tenant la main et priant avant leur repas de Thanksgiving à la maison.

Vivre la reconnaissance, ça change tout !

Alors que l’an 2020 a été marqué par l’épreuve et la frustration, un retour à la reconnaissance saura donner une touche brillante aux fêtes de fin d’année. Pour une joie durable, que même la crise…

Publicité