Skip to content

Occultisme: «L’Église va au-devant de temps difficiles»

© Alliance Presse
Alors que le satanisme exerce un attrait toujours plus important sur les jeunes Européens (le récent et écrasant vainqueur de l’Eurovision, le finlandais Lordi, en est un exemple tout à fait décomplexé), l’auteur française Michèle d’Astier publie un avertissement dont elle a le secret, qui est aussi un pavé dans la mare: «Apostasie et sorcellerie dans l’Église». Entretien

Vous avez déjà écrit sur l’occultisme, mais là, vous dénoncez sa pénétration… au coeur de l’Église. Est-ce un phénomène marginal (on aimerait le croire) ou au contraire endémique?
La Bible annonce une fin des temps difficile, l’apostasie dans l’Église et beaucoup de
séductions, de faux prophètes, de fausses onctions et de faux évangiles, de rejet de la saine doctrine, etc. Dieu ne mentant pas, c’est à nous d’ouvrir les yeux. J’ai voulu attirer le regard sur certaines choses saillantes, courantes parfois, et qui ont des apparences si «évangéliques » que les chrétiens les croient bibliques alors qu’il s’agit de dangereuses séductions.
Il a fallu que le Seigneur me nettoie au préalable de certaines forteresses de pensée, pour que je puisse parler, par exemple, des dangers de la psychologie dans la relation d’aide ou qu’il me donne une révélation pour que je découvre que l’oecuménisme, dans son aspect d’alliance avec des Églises apostates, était une tactique que Satan n’avait cessé d’employer depuis des millénaires (avec Balaam).

La suite à découvrir dans la version magazine ou téléchargeable du Christianisme Aujourd’hui.

Publicité

Christianisme Aujourd'hui

Article tiré du numéro Christianisme Aujourd’hui – Juillet – Août 2006

Thèmes liés:

Pour poursuivre la lecture, choisissez une des options suivantes:

Créer un compte gratuitement

Et profitez de 14 jours de consultation gratuite de nos contenus

Famille afro-américaine se tenant la main et priant avant leur repas de Thanksgiving à la maison.

Vivre la reconnaissance, ça change tout !

Alors que l’an 2020 a été marqué par l’épreuve et la frustration, un retour à la reconnaissance saura donner une touche brillante aux fêtes de fin d’année. Pour une joie durable, que même la crise…

Publicité