L'article

Une parenthèse de liberté religieuse

Une parenthèse de liberté religieuse
 
18.05.20 - La crise sanitaire a-t-elle allégé la pression sur les groupes minoritaires, en particulier les chrétiens, pris dans des conflits ou sous des régimes autoritaires? Analyse.
La pandémie de Covid-19 a mis à l’arrêt la plupart des pays du monde et en pause certains conflits politiques et sociaux. «Dans plusieurs pays, la priorité des autorités n’est plus d’opprimer les groupes minoritaires», déclare Wissam al-Saliby, juriste qui travaille à Genève pour l’Alliance évangélique mondiale, «mais la pression s’accroît ici et là.» Il cite le cas des musulmans en Inde «accusés de propager le virus», des Africains en Chine qui servent de boucs émissaires ou l’hostilité croissante à l’égard des Juifs orthodoxes de New York, durement touchés par le coronavirus. «En France, cette haine et ces appels à la discrimination se sont dirigés contre la Porte Ouverte Chrétienne de Mulhouse.»

Quelques surprises
Il est difficile d’énoncer un verdict global de l’impact du coronavirus sur la liberté religieuse, reconnaît Patrick Victor, directeur France et Belgique de l’ONG Portes Ouvertes, lequel observe des tendances ambivalentes selon les régions. «Les chrétiens dans les pays fortement persécutés sont mobilisés pour aider leurs prochains et parfois Dieu les appelle à aider à travers leurs gouvernements. C’est le cas en Ouzbékistan (photo).» Face à la pandémie, les autorités de cette république autoritaire d’Asie centrale ont demandé aux chrétiens, à la surprise générale, de se réunir dans les maisons et les familles, ce qui était absolument défendu auparavant, rapporte Portes Ouvertes. «Les chrétiens peuvent se retrouver et organiser de l’aide pour les démunis et exprimer l’amour de Dieu aux gens. On voit le corps du Christ à l’œuvre», se réjouit Patrick Victor.


La pandémie a touché précocément l’Iran et contraint le gouvernement à relâcher de nombreux prisonniers dont beaucoup de chrétiens qui n’avaient pas terminé leur peine, souligne-t-il encore. «Mais d’autres restent en prison ou en exil comme Ebrahim Firouzi», précise-t-il, pointant une poursuite de la persécution contre les chrétiens et les minorités, malgré un «relâchement du gouvernement».

En Somalie, les chrétiens ont été désignés comme les propagateurs de la maladie par les islamistes shebabs au début de la pandémie, avançant que les «vrais musulmans» ne pourraient être contaminés. «Suite à cela, le gouvernement a demandé aux imams de faire des tournées en voiture avec des haut-parleurs pour expliquer que le Covid peut tuer. Cet essai de stigmatisation n’a pas porté ses fruits grâce à la réaction du gouvernement», déclare Patrick Victor.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Portes ouvertes
 
En savoir plus

Inquiétudes de l'Association internationale pour la défense de la liberté religieuse

«Malheureusement, nous ne voyons aucune amélioration, au contraire, la liberté religieuse s’est détériorée», s’alarme Liviu Olteanu, secrétaire général de l’Association internationale pour la défense de la liberté religieuse (AIDLR). Ce docteur en droit, dirige une organisation fondée en 1946 et dont la première présidente d’honneur fut Eleanor Roosevelt. «Au niveau mondial, les défis et menaces à l’encontre des minorités religieuses, spécialement contre les chrétiens, mais aussi contre les Juifs et les musulmans, deviennent de plus en plus préoccupantes.
(...)
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x