L'article

Une journée de conférences avec le SAS

 
14.09.10 - Eva ne voulait pas rester toute sa vie victime de son passé. Monique et Nandou cherchaient une solution à leur problème de couple. Le 28 août, lors de la Conférence «Guérir en profondeur» organisée par le Service d’Action Sociale (SAS) au Campus de LLB à Vennes, tous trois ont témoigné de l’aide reçue au SAS de Marin.
«Petite, j’ai réchappé à des tentatives d’assassinat. J’ai démarré dans la vie avec la peur terrible des gens et de la société. A 15 ans, je craignais devenir folle ou me suicider. On me disait qu’il fallait apprendre à vivre avec mon passé» a relaté Eva, avant de poursuivre: «Au SAS, j’ai vécu la reconstruction de mon identité, de strcutures intérieures et de limites qui m’avaient manqué. Le parcours de guérison n’est pas facile mais vaut la peine. Aujourd’hui je suis sereine et je vis de vraies richesses dans mes relations aux autres».

Praticiennes
La journée de conférence a été rythmée par les interventions de Béatrice Beauverd, directrice du SAS et sociothérapeute, puis de sa collaboratrice Martine Bühlmann, praticienne en restauration des cœurs brisés.

La première a mis le doigt sur ce qui gangrène notre société aujourd’hui, la peur, alors que le premier besoin de l’être humain est la sécurité. Selon la thérapeute, cette insécurité trouve sa source dans les affirmations entendues dans le contexte familial : «tais-toi, tu ne dis que des bêtises» ou «tu n’arriveras jamais à rien». Conséquences à la clé, un sentiment de rejet et le repli sur soi. Et si l’âme est blessée, l’intellect, le psychologique et le spirituel de la personne sont aussi atteints, leur potentiel diminué. Ce phénomène, Béatrice Beauverd le nomme «stress post-traumatique».
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x