L'article

Une grossesse pas comme les autres

Une grossesse pas comme les autres
 
25.08.14 - Au quatrième mois de sa grossesse, Anne-Lydie apprend que le bébé souffre d’une grave anomalie. Une épreuve pour le couple, qui devra se confier totalement en Dieu.
Comment ne pas se laisser submerger par une vague de tristesse, d’angoisse et de colère à l’annonce d’un pronostic inquiétant pour la vie de son bébé? Confronté à cette situation, un jeune couple a pu expérimenter la paix surnaturelle de Dieu. Le 23 mars 2013, lorsqu’Anne-Lydie et Guillaume se rendent chez le gynécologue pour le contrôle du quatrième mois de grossesse, ils se réjouissent de découvrir le sexe de leur troisième enfant.
Mais ce jour-là, le médecin discerne une anomalie au niveau du cerveau du fœtus. Rapidement, un spécialiste confirme que le petit garçon est atteint de spina bifida: «Il s’agit d’un petit trou situé au bas de la colonne vertébrale. Il laisse s’échapper le liquide céphalo-rachidien, ce qui tire le cervelet vers le bas, au niveau cervical», explique Anne-Lydie.

De la colère à la paix
Infirmière de profession, elle peut mesurer ce que cela représente. En outre, les médecins décrivent un scénario dramatique: handicap physique et mental à la naissance, paralysie, difficultés respiratoires, etc. «Une de mes craintes était que je ne puisse pas communiquer vraiment avec mon bébé.»
Mais Anne-Lydie est convaincue d’une chose: «Quoi qu’il se passe, je ne devais pas céder aux pressions d’un avortement médical».
De son côté, Guillaume imagine leur enfant branché à des d’appareils toute la journée. «Cela m’effrayait et je souhaitais me réveiller de ce mauvais rêve.»
Remplis de questions, les conjoints ressentent aussi une certaine colère envers Dieu. Toutefois, ils choisissent de croire qu’en tant que Créateur, il garde le contrôle de la situation. lls font leur cette parole d’Esaïe 30, 15: «C’est dans le calme et la confiance que sera votre force».
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x