L'article

Une grosse bêtise et après ?

 
22.09.08 - Entretien avec Jacques Poujol, psychothérapeute et auteur de «L’accompagnement spirituel et psychologique» (Empreinte, 2007)
Lorsque l’on essuie un gros échec personnel, par où commencer ?
La première étape est de reconnaître son échec et sa responsabilité. Aucun cheminement n’est possible si l’on ne commence pas par être honnête avec soi-même. En tant que thérapeute, l’approche de la personne est claire : il ne s’agit pas de porter un jugement moral, mais de la considérer comme une personne en souffrance. La souffrance est un signe que l’on est au coeur des choses, et non à la surface.

À quelles conséquences celui qui a chuté doit-il faire face ?
Il y a trois éléments : la solitude - car la souffrance isole - les conséquences de ses actes et ses blessures intérieures. En effet, l’échec touche au coeur de l’image qu’on a de soi : «Je ne suis pas ce que je pensais être ; j’ai commis des erreurs dont je ne m’imaginais pas capable».
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x