L'édito de la Rédaction

Une frêle liberté d’expression

 
19.04.19 - L'édito de la Rédaction - En Suisse, la nouvelle loi qui pénalise l’homophobie au même titre que le racisme sera soumise au vote du peuple. Le 8 avril, le petit parti suisse d’inspiration chrétienne, l’Union démocratique fédérale (UDF), déposait le nombre de signatures nécessaires pour son référendum contre «l’extension de la norme antiraciste à l’homophobie».
Comment comprendre ce combat? Est-il motivé par l’homophobie latente - c’est-à-dire la crainte et le rejet des homosexuels et de l’homosexualité - de personnes à rebours de la grande Histoire, comme le suggèrent une grande partie des médias et de la classe politique?
Ou alors n’est-il pas plutôt justifié par la peur d’une restriction disproportionnée de la liberté d’expression et de conscience, comme l’indique l’UDF? Chacun est libre d’avoir son avis sur la question. Pourtant, une récente actualité confirme les craintes de l’UDF, non pas en Suisse mais en Australie! Israel Folau, star du rugby australien, vient d’être viré par sa fédération et a probablement signé sa fin de carrière après des publications jugées homophobes sur les réseaux sociaux.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x