L'article

Une foi nourrie et incarnée, le grand défi de l’ère numérique

Une foi nourrie et incarnée, le grand défi de l’ère numérique
 
19.11.18 - La Bible se lit en ligne, des messages s’écoutent sous forme de podcasts et des forums permettent de vivre la communauté.
Le numérique, un soutien ou un obstacle à la foi? YouTube, fake news et réseaux sociaux sont au cœur de ce dossier.
Sur les réseaux sociaux, les plateformes qui proposent versets du jour, méditations ou encouragements foisonnent. Rien que sur sa page Facebook en français, l’auteure à succès charismatique Joyce Meyer est suivie par plus de 750 000 personnes. Timothy Keller a lui 350 000 «fans» dans le monde, pour ne citer qu’eux. Les applications «Bible» pour smartphone de YouVersion ont été téléchargées près de 350 millions de fois. Le digital semble entrer dans nos habitudes, y compris dans notre vie de foi. Vraie tendance, évolution logique ou
piège à éviter?

Un support naturel
«Internet et les réseaux sociaux font tellement partie du quotidien que c’est tout à fait naturel de se “nourrir” spirituellement sur ces supports», estime Stéphane Wyss, chargé du secteur digital au sein de l’organisation missionnaire Campus pour Christ (CPC) en Suisse romande. Pourtant, il a toujours vu les actions de CPC sur internet comme un point de départ. «C’est un moyen d’entrer en contact avec des gens qu’on ne rencontrerait pas autrement. Cela permet de désamorcer certaines peurs.
» Avec une volonté claire, ne pas se substituer à une Eglise locale mais être un tremplin vers elle.
Yannick Imbert, professeur d’apologétique à la Faculté Jean Calvin d’Aix en Provence, est convaincu des bienfaits des blogs, messages sur Facebook ou vidéos qui partagent des réflexions sur la foi chrétienne. «C’est formidable d’avoir accès aux méditations de théologiens brillants.» Il encourage néanmoins les chrétiens à faire attention à ce qu’ils lisent sur internet et les exhorte à rester attachés à l’œuvre de Christ et à la Bible. Pour Stéphane Kapitaniuk, pasteur près de Lyon, et co-fondateur du site toutpoursagloire, les personnes ont tendance à garder un œil plus critique dans la vraie vie que sur le web. «Le succès attire le succès, ce qui n’est pas forcément synonyme de qualité ou de vérité.»

Le danger de l’orgueil
Se «nourrir» spirituellement à coup de versets du jour ou de partages des grands évangélistes du digital présente toutefois des bémols. «Nous devons prendre garde à ne pas délaisser nos conducteurs pour quelqu’un d’autre, comme nous exhorte l’apôtre Paul», encourage Yannick Imbert. «Si je me dis à chaque fois que Timothy Keller enseigne mieux que mon pasteur, je vais déprécier ce dernier.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © iStockphoto, DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x