L'article

Tous les Juifs reviendront un jour en Israël

 
20.02.07 - Steve Lightle a été l’instigateur de l’Opération Exodus II, qui a permis à près d’un million de Juifs de l’ex-Union Soviétique, dès 1991, d’émigrer en Israël.
Il raconte la vision surnaturelle qui lui a été donnée en ce sens en 1974 déjà
L’opération Exodus est désormais terminée, mais vous continuez à sillonner le monde pour préparer le retour des Juifs en Israël.
J’ai commencé en effet en ex-Union Soviétique. Mais la Bible parle des enfants d’Israël qui reviendront de l’Est, de l’Ouest, du Sud et du Nord. C’est la volonté de Dieu pour tous les Juifs. Pas seulement pour ceux «du Nord».

Êtes-vous actif dans une région en particulier?
Cela faisait longtemps que je n’étais plus revenu en Europe. À part en France, où je suis venu plusieurs fois, parce qu’elle abrite la troisième communauté juive au monde. J’ai reçu pour la première la vision [de l’Union soviétique qui s’ouvrait et des Juifs qui émigraient en masse ndlr] en 1974. J’ai alors cru que ce serait chose acquise le week-end d’après. Pour vous dire... Or il y a toute une préparation à faire, dans la prière notamment. Aussi, je continue à voyager, en Extrême-Orient, en Amérique latine et je continue à avertir et à préparer ceux que je rencontre.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
En savoir plus

On n'ose plus annoncer l'Évangile aux Juifs

Parmi les désormais nombreuses missions et ONG chrétiennes qui s'intéressent à Israël et au Moyen-Orient, «Juifs pour Jésus» se distingue par son annonce directe de l'Évangile aux Juifs (surtout) du monde entier, dans un style très classique (rue, traités, contacts personnels, pas d'événements sophistiqués). Dans ce milieu, les approches sont parfois divergentes. «Prenez Ében-Ézer, par exemple. Ils ont signé un accord avec le gouvernement israélien par lesquels ils se sont engagés à ne pas annoncer Jésus aux Juifs», s'insurge Josué Turnil, directeur des Juifs pour Jésus de Paris. D'après lui, nombre de Juifs qui s'engagent dans le dialogue judéo-chrétien le font précisément pour couper l'herbe sous les pieds des «prosélytes». Et ça paie.
(...)
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x