L'article

Tel un Noé moderne, il compte sur Dieu pour mener son arche

Tel un Noé moderne, il compte sur Dieu pour mener son arche
 
24.09.18 - A la tête d’une entreprise florissante et notamment d’Aquatis depuis octobre 2017, Bernard Russi a vu Dieu à l’œuvre à plusieurs reprises dans les moments difficiles. Sa foi le pousse à l’honnêteté et au respect des enseignements bibliques. Entretien.
Avec dix hôtels et deux centres thermaux en Suisse romande, le groupe Boas est une entreprise florissante.
Depuis octobre 2017, le groupe hôtelier compte aussi au nombre de ses réalisations Aquatis, le plus grand aquarium-vivarium d’eau douce en Europe. Rencontre avec son PDG Bernard Russi, homme de projets et de convictions.

Vous êtes connu comme un homme d’affaires, spécialisé dans l’accueil de la personne, l’hôtellerie en particulier. Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans le projet Aquatis?
Il y a neuf ans, je visitais le château de Chillon avec Michel Etter, fondateur et premier directeur du Musée suisse du Jeu. Il était sur un projet de musée de l’eau et m’a demandé si ça m’intéressait. Ce projet, qui avait débuté en 2000, a vécu plein de rebondissements, les investisseurs se sont retirés. J’ai accepté, mais en changeant le modèle pour en faire une réalisation qui intéresse aussi les enfants et familles, pas seulement les scientifiques. Lausanne nous a demandé de reprendre le vivarium de la ville, qui était déficitaire.
On l’a intégré, même si cela a été très contraignant, mais le résultat est un projet plus sympathique.

Qu’avez-vous appris de la création de Dieu depuis le lancement d’Aquatis?
J’avais déjà découvert la beauté de la nature avant le lancement du projet. Mais celui-ci est un peu comme une arche de Noé, qui montre les espèces menacées. On présente notamment toutes les espèces en voie de disparition faisant partie d’un programme de sauvegarde. On a une magnifique serre tropicale, des salamandres, etc. Comme nous avons un programme pédagogique, de nombreuses écoles viennent le visiter.

Que signifie Boas, le nom de votre entreprise?
Boas était le nom de l’une des colonnes à l’entrée du temple de Salomon (1 Rois 7, 13-22). Cela signifie «Dieu est ma force». L’autre colonne se nommait Jakin, qui signifie «Il établit». Notre groupe aussi est fondé sur deux entités: l’hôtellerie et le thermalisme.

En effet, vous avez cédé la branche EMS de Boas en 2016. Pourquoi?
Les banques ont eu de la peine à suivre pour le projet Aquatis. On a dû vendre la branche santé pour continuer notre développement. Une entreprise, c’est comme un arbre, il faut parfois couper des branches.
(...)
Lire la suite Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © DR
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x