L'article

«Space Oddity» de David Bowie

«Space Oddity» de David Bowie
 
22.02.16 - Chaque mois, Jonathan Hanley nous partage l'histoire d'un hit musical qui est entré dans l'histoire.
Avec la mort inattendue de David Bowie le 10 janvier, son premier tube, Space Oddity, a repris de l’importance dans l’espace radio/télé/internet. D’autant plus que la chanson relate l’aventure d’une sorte d’astronaute, le Major Tom, qui quitte la terre pour aller se perdre dans les étoiles - une allégorie évidente de la mort.
Ce n’est bien sûr pas la seule interprétation allégorique de ce morceau, qui comporte plusieurs références à peine voilées à la drogue. Mais une belle ambiguïté des paroles nous invite également à y entendre aussi une évocation d’un manque spirituel ressenti par certains êtres humains.
Dès la première strophe, le « compte à rebours » accentue le départ de celui qui quitte la terre pour une destination tellement incertaine que le Centre de contrôle le recommande à «l’amour de Dieu».
D’ailleurs, Bowie n’a jamais caché sa quête spirituelle. En 1993, quand un journaliste lui demande pourquoi il a prié le Notre Père lors de la cérémonie de commémoration pour le chanteur du groupe Queen, Freddy Mercury, mort du sida, il répond: «Beaucoup des chansons que nous écrivons sont finalement des prières. En observant l’œuvre de ma vie, je constate que ce que je prenais pour un esprit aventureux était en fait une façon de chercher une connexion avec Dieu». En 2003, il déclare encore dans une interview filmée pour la télévision: «J’écris autour d’une petite poignée de thèmes: la solitude, une sorte de quête spirituelle ainsi que la recherche d’un moyen pour mieux communiquer avec les autres.»
Cette chanson est habitée par un sens profond de la vulnérabilité humaine (« Je flotte. Je n’y peux rien du tout »). Cette vulnérabilité a longtemps poussé Bowie à chercher Dieu. Nous ne savons pas s’il l’a trouvé, mais que chaque écoute de Space Oddity serve au moins à nous rappeler la parole du prophète dans la Bible: «Moi, le Seigneur, je vous le déclare: si vous me recherchez de tout votre cœur, je me laisserai trouver par vous.»

Commander ce numéro S'abonner

Alliance Presse est un groupe de presse indépendant, spécialisé dans la presse chrétienne.

Pour accomplir sa mission d'information de façon professionnelle, Alliance Presse dépend de la générosité de celles et ceux qui apprécient ses magazines et ses sites internet.

Je manifeste mon soutien à Alliance Presse en ajoutant un don de
    
 
Une faute d'orthographe, une erreur ou un abus dans les réactions: signalez-le à la rédaction.


Pas de réactions pour l'instant: soyez le premier à réagir sur cette page.

Saisir votre réaction

Se connecter/S'inscrire pour réagir
 
Crédits
Illustration/Photo: © Alliance Presse
 
En savoir plus

Les paroles de la chanson

Ici la terre. Major Tom, m’entends-tu?
Prends tes cachets et mets ton casque.
Le compte à rebours commence.
Allumage. Vérification propulsion.
Que l’amour de Dieu t’accompagne.

Ici la terre. Major Tom, m’entends-tu?
T’es vraiment à la hauteur.
La presse veut savoir : tu portes des chemises de quelle marque?
Maintenant quitte la capsule si tu oses.

Ici Major Tom. Vous me recevez?
Je passe la porte. Je flotte d'une manière très bizarre.
Et les étoiles sont bien différentes d’ici.
Me voici, assis dans ma boîte de conserve.
Loin au-dessus du monde.
La planète Terre est bleue.
Et je n’y peux rien du tout.

J’ai dépassé les cent-mille miles.
Je me sens très calme.
Je pense que mon vaisseau sait où aller.
Dites à ma femme que je l'aime. Elle le sait.

Ici la terre. Major Tom, m’entends-tu?
Tes circuits sont morts. Tu as un problème.
Tu m'entends, Major Tom?
Tu m’entends…

Dans ma boîte de conserve… Je flotte…
Loin au-dessus de la Lune.
La planète Terre est bleue.
Et je n’y peux rien du tout.
 

Facebook
 
éditeur

Un site
d'Alliance Presse



 

x